Comme les autres animaux, l’âne possède un cri propre à lui. Cet animal présent en forêt comme dans les maisons affiche des caractéristiques particulières parmi lesquelles son cri. C’est quoi le cri d’âne ? Retrouvez ci-dessous la réponse à cette question.

Comment appelle-t-on le cri d’âne ?

Le cri d’âne exprimé par l’onomatopée « iii ahn » s’appelle le braiement ou braiment. L’animal émet généralement ce cri puissant au printemps pour attirer l’attention. Le cri de l’âne souvent perçu comme un son désagréable par l’homme, représente pourtant un moyen pour l’âne d’exprimer un sentiment ou un état.

Comment s’appelle le cri des autres mammifères ?

Comme l’âne, les autres mammifères possèdent des cris propres à eux. Le pangolin émet des grognements ou des sifflements en cas de trouble sur sa tranquillité. Sinon, il reste silencieux la plupart du temps. Le bélier blatère, le bœuf beugle ou meugle, la biche rait ou brame et le bouc chevrote ou bêle. Ainsi, vous pouvez distinguer :

  • Le blatèrement du bélier ;
  • Le beuglement du bœuf ;
  • Le râlement de la biche ;
  • Le chevrotement du bouc.

Comment décrire un âne ?

Avant tout, notez que l’âne est un mammifère de la famille des équidés. Il possède des yeux clairs, grands et expressifs, des naseaux larges qui lui assurent une bonne respiration et compte entre 38 et 42 dents à l’intérieur de sa bouche. De plus, il possède des sabots autour de ses pattes ainsi qu’une queue assez semblable à celle de la vache. Communément appelé « robe », le pelage de l’âne affiche une couleur grise sauf au niveau du ventre. Le museau et le contour des yeux s’avèrent plutôt de couleur blanche. Le mammifère possède des poils longs et rudes.

L’âne possède aussi de longues oreilles pointues et recouvertes de poils. De plus, ses oreilles peuvent pivoter de manière indépendante à 180°, ce qui lui offre une ouïe particulièrement fine. La taille et le poids de l’âne varient en fonction de la race. Cet animal étrangement ressemblant au cheval possède aussi, comme ce dernier, trois allures pour se déplacer : le pas, le trot et le galop.

Le cri d’âne

Que savoir d’autre sur l’âne ?

L’âne se veut un animal grégaire et ne doit pas vivre seul. Autrement, il risque de devenir très malheureux. Le cri d’âne se perçoit d’ailleurs lorsque l’animal se retrouve seul tout au long de la journée. Il vit mieux dans un troupeau où le groupe peut s’unir pour faire face à un éventuel danger. Vous devrez cependant éviter d’associer deux mâles pour éviter les confrontations ou un mâle et une femelle non stérilisés sauf pour la reproduction. L’âne se lie bien d’amitié avec un cheval, un mouton, ou une chèvre.

Son alimentation

L’âne se classe dans la catégorie des herbivores et se nourrit majoritairement de foin, d’herbe et de fleurs. Ce mammifère possède une faible capacité d’absorption des repas, ce qui l’oblige à manger régulièrement de petites quantités de nourriture. Son odorat lui permet d’identifier les aliments à son goût et de se méfier des aliments inconnus. Il peut boire entre 10 à 15 litres d’eau par jour.

Son espérance de vie

L’âne possède une espérance de vie située entre 30 et 40 ans. Mais certains animaux peuvent vivre jusqu’à 50 ans. Par ailleurs, il s’agit d’un animal robuste qui tombe très peu malade.